Aller au contenu principal

Story

Les bandes fleuries favorisent les auxiliaires

L’agriculture mise aujourd’hui de plus en plus sur des mesures qui ne promeuvent pas seulement la biodiversité, mais améliorent de façon ciblée les performances des écosystèmes. Parmi ces mesures, la mise en place de bandes fleuries.

Thumbnail

L’agriculture mise aujourd’hui de plus en plus sur des mesures qui ne promeuvent pas seulement la biodiversité, mais améliorent de façon ciblée les performances des écosystèmes, comme le contrôle naturel des ravageurs. Parmi ces mesures, la mise en place de bandes fleuries.

L’unité d’activité stratégique Semences UFA, appartenant à fenaco société coopérative, distribue depuis peu via les LANDI deux nouveaux mélanges de semences pour bandes fleuries qui attirent les auxiliaires, comme les coccinelles, les carabes ou les syrphes, en leur offrant pollen et nectar. Les auxiliaires sortent des bandes fleuries et visitent les cultures avoisinantes où ils réduisent la population de divers parasites. Des essais en plein champ ont montré, par exemple, une réduction impressionnante de 77 pourcent des populations de pucerons dans les cultures de pommes de terre.  De plus, les dégâts aux cultures sont visiblement réduits de manière importante grâce à la mise en place de bandes fleuries.

L’assortiment de plantes sauvages de Semences UFA comprend 499 espèces, soit 49 espèces de graminées sauvages et 450 espèces de fleurs sauvages. Toutes ces espèces proviennent de Suisse et sont collectées sur plus de mille sites différents. Les semences de plantes sauvages régionales peuvent être utilisées, entre autres, pour les prairies fleuries, les gazons fleuris, les toitures et les bords de chemins et de routes. Dans l’agriculture, les semences de plantes sauvages sont utilisées dans les prairies à foin, les jachères, les ourlets herbeux et les mélanges de fleurs des champs.

fenaco Newsletter
Vous ne voulez rien manquer de ce qui se passe au sein de fenaco ?
Oui, m'inscrire