Aller au contenu principal

Story

De nouvelles pratiques pour réduire l’utilisation de pesticides - avec Pestired

Le projet PestiRed vise à réduire l’utilisation de pesticides chimiques de synthèse de 75% grâce à diverses mesures dans le cadre d’une rotation des cultures définie.

Le projet PestiRed vise à réduire de 75% l’utilisation de produits phytosanitaires dans les grandes cultures pour une baisse maximale de 10% du rendement financier. fenaco soutient ce projet et aide à sa mise en œuvre dans la pratique.

PestiRed a été initié par Agroscope et fait partie du programme d’utilisation durable des ressources de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). « Le projet de réduire de 75% l’utilisation de pesticides est ambitieux. De nombreux agriculteurs participant au projet utilisent déjà moins de produits phytosanitaires de synthèse car ils sont producteurs IP-Suisse. Nous espérons pouvoir atteindre cet objectif », relève Michel Fischler, responsable national du projet.  

PestiRed a débuté en 2019 avec les semis de l’automne, mais a véritablement démarré au printemps 2020 avec les premiers travaux réalisés dans les grandes cultures. 68 exploitations situées dans les régions de Soleure (20), Vaud (40) et Genève (8) participent à ce programme qui se déroulera jusqu’en 2027. Chaque agriculteur cultive une parcelle sur lesquelles les mesures préventives du projet PestiRed sont appliquées et une parcelle témoin, cultivée de manière conventionnelle pour pouvoir établir des comparaisons directes.

Sponsor et membre du groupe d’accompagnement de PestiRed, fenaco suit activement les différentes étapes du projet . « fenaco veut une agriculture suisse durable qui réponde aux exigences écologiques croissantes de la population tout en étant suffisamment productive. Les essais de PestiRed, qui bénéficient d’un accompagnement scientifique, apporteront des résultats importants dans le domaine », explique Michael Feitknecht, chef du département Production végétale.

« Les essais de PestiRed, qui bénéficient d’un accompagnement scientifique, apporteront des résultats importants dans le domaine. »
Michael Feitknecht, Chef du département Production végétale chez fenaco

Suivi scientifique
PestiRed vise également à acquérir des connaissances sur les limites et les possibilités des mesures préventives et alternatives de protection des plantes grâce à un travail en réseau. Parmi le catalogue des mesures proposées, cinq sont obligatoires tout au long du projet :

  • Semis optimisés
  • Variétés peu sensibles
  • Utilisation adaptée de l’azote
  • Seuils d’intervention et systèmes de prévision
  • Techniques de réduction de la dérive

Agriculteurs, conseillers et scientifiques ont également défini des mesures spécifiques pour chaque culture. Les agriculteurs concernés participent régulièrement à des ateliers, où ils apportent leur expérience, échangent, définissent et développent les mesures pour chaque culture. « L'intégration des entreprises est également importante car elle signifie que les solutions développées peuvent être mises en pratique plus rapidement et appliquées à grande échelle. Par rapport à des projets purement scientifiques, dans le cas de Pestired, on accompagne des agriculteurs dans la mise en pratique des mesures », conclut Michael Feitknecht.