Aller au contenu principal

Story

Mobilité à l’hydrogène : le groupe fenaco-LANDI mise sur une technologie durable

La LANDI Zofingen construit la première station-service AGROLA à hydrogène vert. Le premier coup de pioche a été donné cette semaine à Zofingen (AG).

Spatenstich Wasserstoff-Tankstelle in Zofingen

La LANDI Zofingen construit la première station-service AGROLA à hydrogène vert. Le premier coup de pioche a été donné cette semaine à Zofingen (AG). L’hydrogène produit à partir d’énergies renouvelables contribue à la décarbonisation des transports et soutient ainsi la stratégie sur le développement durable de fenaco société coopérative.

Le premier coup de pioche de la première station-service à hydrogène d’AGROLA a été donné le 2 septembre 2019 à Zofingen (AG). La construction de la station-service est financée par LANDI Sursee (en tant qu’investisseur) et par LANDI Zofingen (en tant qu’exploitant de la station-service). L’ouverture de la nouvelle installation est prévue pour le printemps 2020.

La mise en service de cette première station-service à hydrogène d’AGROLA permettra d’élargir l’offre de mobilité faisant appel aux énergies renouvelables qui ne génèrent pas d’émissions de CO2. « Le réseau de stations-services éprouvé et qui couvre l’ensemble des espaces ruraux d’AGROLA va être complété par la source d’énergie qu’est l’hydrogène, afin que les véhicules électriques propulsés par des piles à combustible puissent également être alimentés à l’avenir », explique Daniel Bischof, Président de la Direction d’AGROLA AG.

La mobilité qui s’appuie sur l’hydrogène vert produit de manière durable apporte de nombreux avantages : elle contribue à la réalisation des objectifs climatiques relatifs au transport routier et à la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération. Les stations-services jouent un rôle de plus en plus prépondérant dans l’utilisation et la généralisation des énergies renouvelables dans la mobilité. Elles constituent un maillon important de la chaîne d’approvisionnement en faveur de l’introduction des énergies renouvelables, comme l’hydrogène vert, dans la mobilité. En construisant d’autres stations-services à hydrogène, AGROLA vise sur le long terme à contribuer de manière active à la sécurité de l'approvisionnement des véhicules à hydrogène.

« Le réseau de stations-services éprouvé et qui couvre l’ensemble des espaces ruraux d’AGROLA va être complété par la source d’énergie qu’est l’hydrogène. »
Daniel Bischof, Président de la Direction d’AGROLA AG

AGROLA mise sur les deux formes de la propulsion électrique : la mobilité électrique permise par l’énergie solaire et la mobilité verte à l’hydrogène. En ce qui concerne la mobilité électrique, l’énergie provenant de la batterie sert à faire tourner un moteur électrique ; sur les véhicules fonctionnant à l’hydrogène au contraire, celui-ci est converti en électricité à l’aide d’une pile à combustible afin d’actionner le moteur électrique. Ces deux formes de mobilité électrique n’engendrent aucune émission nocive.

fenaco et AGROLA encouragent la mobilité à l’hydrogène

Tout comme AGROLA, fenaco est membre de l’association Mobilité H2 qui promeut l’utilisation de l’hydrogène dans les transports. Cette association a été fondée en mai 2018 par sept entreprises suisses de premier plan. Leur but commun est de mettre en place un réseau de stations-services à hydrogène couvrant l'ensemble du territoire suisse. Elles réunissent ainsi les conditions nécessaires pour que les véhicules puissent un jour ne plus générer d’émissions de CO2, un pas qui ouvre la voie à une mobilité durable en Suisse. Cette mise en place devrait se concrétiser dans les cinq prochaines années grâce à des flottes de véhicules propres aux entreprises et à un modèle économique privé.