Aller au contenu principal

Communiqué de presse News

fenaco Protection des plantes et Semences UFA Auxiliaires deviennent AGROLINE

La société et les acteurs politiques nourrissent des attentes de plus en plus élevées à l’égard de produits phytosanitaires respectueux de l’environnement. fenaco entend y répondre. Elle a décidé d’unir les forces de « fenaco Protection des plantes » et de « Semences UFA Auxiliaires » pour lancer une nouvelle marque : « AGROLINE ».

La société et les acteurs politiques nourrissent des attentes de plus en plus élevées à l’égard de produits phytosanitaires respectueux de l’environnement. fenaco entend y répondre. Elle a décidé d’unir les forces de « fenaco Protection des plantes » et de « Semences UFA Auxiliaires » pour lancer une nouvelle marque : « AGROLINE ». Cette dernière entend offrir une protection des plantes à la fois complète et durable.

D’un côté, les consommatrices et les consommateurs suisses souhaitent de plus en plus avoir une agriculture renonçant aux produits phytosanitaires chimiques de synthèse. De l’autre, les détaillants demandent des fruits et des légumes parfaits pour réussir à les vendre. Et au milieu, les agricultrices et les agriculteurs suisses veulent pouvoir réaliser un bénéfice approprié avec leur travail.

Unir les forces pour les paysannes et les paysans

Les paysannes et les paysans suisses sont convaincus de l’importance d’une production durable des aliments. Ils veulent répondre aux exigences élevées de la population envers les denrées alimentaires indigènes et trouver des méthodes alternatives dans le domaine de la protection des plantes. Afin de les soutenir au mieux, fenaco a décidé d’unir les forces de Semences UFA Auxiliaires et fenaco Protection des plantes. Elle lance ainsi une nouvelle unité d’activité sous la marque « AGROLINE ». Pendant longtemps, Agroline a été une marque forte sur le marché suisse des engrais, sur lequel elle se repositionne aujourd’hui. « Avec le lancement d’AGROLINE, fenaco poursuit l’ambitieux objectif de devenir le premier prestataire pour tout ce qui touche aux méthodes durables de protection des plantes », déclare Michael Feitknecht, chef du département Production végétale de fenaco société coopérative.

Repenser la protection des plantes

Afin d’assurer le rendement de leurs cultures, les agricultrices et les agriculteurs doivent combiner correctement un grand nombre de mesures. Ils recherchent donc des solutions multiples et variées, car dans le monde de la protection alternative des plantes, la nouvelle innovation c’est de combiner. Par exemple en utilisant des auxiliaires et des semis sous couvert, ou en promouvant les abeilles domestiques et sauvages. « AGROLINE veut repenser la protection des plantes et soutient les paysannes et les paysans grâce à un service de conseil compétent ainsi que des produits et des prestations innovants », explique Michael Feitknecht. Pour cela, la marque développe son propre assortiment de moyens auxiliaires alternatifs et collabore étroitement avec d’autres unités d’activité de fenaco telles que Landor, Semences UFA, Serco Landtechnik et fenaco Produits du sol. En coopération avec des instituts de recherche comme Agroscope ou l’EPFZ, AGROLINE participe également à différents projets portant sur des méthodes de protection alternatives.

« AGROLINE veut repenser la protection des plantes. »
Michael Feitknecht, chef du département Production végétale de fenaco

Prestataire d’auxiliaires depuis 30 ans

AGROLINE peut s’appuyer sur les 30 années d’expérience des deux entreprises dont elle est issue. fenaco a produit et commercialisé des auxiliaires sous la marque Semences UFA Auxiliaires bien avant que « l’agriculture biologique » soit au cœur des débats publics. Par ailleurs, pionnière dans la technologie du drone, Semences UFA Auxiliaires a été la première entreprise suisse à utiliser des drones pour répandre des larves de trichogrammes dans les champs de maïs. Pour sa part, fenaco Protection des plantes est connue dans la branche pour son service de conseil pratique – allant du plan de protection des plantes aux visites de cultures ou de champs.

Des solutions globales pour le futur

Le Conseil fédéral a adopté le Plan d’action Produits phytosanitaires en 2017. AGROLINE veut jouer un rôle important dans sa mise en œuvre. Pour le moment, l’agriculture ne peut pas renoncer aux produits phytosanitaires chimiques de synthèse. Il est donc d’autant plus important que ces produits soient utilisés correctement et de manière ciblée, afin d’éviter les pertes de rendement et d’assurer la sécurité de l’approvisionnement en Suisse. Les nouvelles méthodes de protection des plantes doivent satisfaire de nombreuses exigences. AGROLINE examine la situation sous différents angles et s’investit pour trouver des solutions globales.

Pour en savoir plus : www.agroline.ch