fenaco
Bild

Communiqué de presse concernant l’assemblée des délégués

27.06.2011

  • A été élu au Conseil d’administration de fenaco, majoritairement composé d’agriculteurs :
l’agronome, avocat et notaire Leo Müller. A été élu au Conseil d’administration de fenaco, majoritairement composé d’agriculteurs : l’agronome, avocat et notaire Leo Müller.

fenaco complète son Conseil d’administration avec un « juriste paysan »

Lors de sa 18ème assemblée des délégués qui s’est déroulée à Lausanne, fenaco a présenté des résultats 2010 satisfaisants. A cette occasion, Leo Müller, agronome et avocat à Ruswil a par ailleurs été élu au Conseil d’administration du groupe coopératif et agricole fenaco.

Lausanne, 22 juin 2011 – Réunis à Lausanne dans un Palais de Beaulieu superbement décoré pour l’occasion, les délégués ont pris connaissance des résultats satisfaisants réalisés en 2010. Le climat de consommation, qui avait été plutôt morose l’année précédente, a commencé à s’animer à la fin du premier trimestre 2010. Dans ses activités liées au commerce de détail (LANDI, Volg, Visavis, TopShop), fenaco a clairement ressenti cette évolution réjouissante, dès le mois de mars. Alors que les volumes écoulés sont restés stables par rapport à l’année précédente, le chiffre d’affaires réalisé par le secteur de l’industrie agroalimentaire (frigemo, Ramseier, EiCO etc.) a été inférieur à celui de 2009 en raison de la concurrence très vive qui prévaut sur le front du commerce de détail. Dans un contexte où les volumes écoulés ont eu tendance à stagner et où la météo était défavorable, les chiffres d’affaires réalisés dans le secteur agricole (UFA, Semences UFA, Landor, Agroline etc.) ont été marqués par la hausse généralisée des matières premières. Les activités liées aux combustibles et aux carburants (AGROLA) ont évolué plus favorablement que le marché dans son ensemble.

Les comptes et le rapport de situation ont été approuvés à l’unanimité
En résumé, le chiffre d’affaires du groupe a atteint CHF 5.449 milliards et dépassé de 0.9% celui réalisé au cours de l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation avant intérêts, amortissements et impôts (EBITDA) s’est élevé à CHF 248.7 millions (+1%) et le résultat d’entreprise consolidé s’est amélioré de 9.8% pour atteindre la somme de CHF 61.8 millions. Les délégués des 268 coopératives membres (LANDI) ont approuvé à l’unanimité le rapport de situation présenté par le président de la Direction, Willy Gehriger, et approuvé les comptes annuels de la maison mère et du groupe présentés par le chef des finances, Werner Beyer. Il a par ailleurs été décidé de continuer à rémunérer les parts sociales fenaco avec un taux d’intérêts de 6% (7.4 millions de francs).

Un excellent connaisseur de l’agriculture suisse
Lors de l’assemblée des délégués du 22 juin, le Conseil d’administration de fenaco a par ailleurs été complété par un nouveau membre en la personne de Leo Müller de Ruswil (LU). Agé de 53 ans, ce dernier est agronome, avocat et notaire. En tant que « juriste paysan », Leo Müller a été qualifié d’excellent connaisseur de l’agriculture suisse par le président du Conseil d’administration de fenaco, Lienhard Marschall. Ce dernier a également profité de l’occasion pour souhaiter à Leo Müller la bienvenue au sein de l’équipe formée par un Conseil d’administration qui compte désormais 18 membres et qui est majoritairement composé d’agriculteurs (12 agriculteurs, 4 gérants de LANDI). Les quatre régions (Suisse romande, Plateau central, Suisse centrale et Suisse orientale) y sont également représentées de manière équilibrée.

Leo Müller est membre du PDC et a été élu au Grand conseil du canton de Lucerne en 1999. Il travaille en tant qu’avocat et notaire indépendant à Ruswil depuis 1997. Outre le droit agraire en général, le droit foncier agricole et la Loi sur l’aménagement du territoire font partie de ses domaines de prédilection. Leo Müller est par ailleurs spécialisé dans le conseil pour la reprise d’exploitation, les partages successoraux, les contrats d’achat, la constitution de gages immobiliers ainsi que les actes authentiques pour les sociétés. Avant ses études de droit et l’obtention de sa patente d’avocat et de notaire, Leo Müller a étudié l’agronomie à Zollikofen. Leo Müller est marié et père de trois enfants.

« retour à la vue d'ensemble

Pour une agriculture suisse productive